Fatigue et mauvaise humeur au travail: Comment y remédier ?





La fatigue et mauvaise humeur au travail sont deux choses qui influent directement sur l’environnement et la cohésion d’équipe. En effet, une mauvaise humeur est génératrice de tensions au sein des équipes. De même, la fatigue entraîne une baisse d’efficacité qui peut se répercuter sur l’ambiance générale au travail. D’où le fait qu’il faille identifier très rapidement les risques qui suscitent ces deux états chez les collaborateurs.

Il est nécessaire d’offrir aux collaborateurs des activités qui leur permettent de libérer leur plein potentiel (performances et productivité). Ce sont des activités qui aident à se sentir mieux physiquement et surtout mentalement. Il y a un lien indéniable entre le bien-être général et la bonne humeur. C’est justement sur cette base que les ressources humaines doivent travailler pour mettre en place des actions efficaces.


Rebooster l’énergie des collaborateurs

Il arrive qu’un salarié puisse avoir du mal à se lever rien qu’à l’idée de penser qu’il doit passer sa journée au travail. Il se rendra effectivement au bureau, mais de mauvaise humeur. Comme vous le savez déjà, cet état est relativement néfaste pour la cohésion d’équipe et encore plus pour la qualité de la performance. C’est notamment pour cela, qu’il faut offrir un environnement et des conditions de travail propices à la bonne humeur.


Des pauses bien-être pour être de bonne humeur

Les conseil suivants doivent entrer un peu plus dans le détail, en dire davantage. Faites en sorte qu'ils soient concis et directs. Par exemple, si vous rédigez un post expliquant comment bloguer, vous pouvez écrire : « Décidez à quelle fréquence vous souhaitez publier. Mais soyez réaliste. Vous pensez pouvoir bloguer deux fois par mois ? Engagez-vous sur un seul post, et faites-le vraiment. »




le télétravail est une autre forme d’organisation de travail. Certains salariés rencontrent des difficultés à s’y adapter. En effet, ils ne parviennent pas à déceler la limite entre la vie privée et la vie professionnelle. Ils sont constamment sollicités et ils ont d’autant plus de dossiers à traiter. De ce fait, la fatigue se fait ressentir plus rapidement et la mauvaise humeur n’est jamais loin.

Il est donc nécessaire pour les salariés de faire des pauses toutes les deux heures de 10 à 15 minutes. Il faut savoir que la bonne humeur au travail dépend également de ces petits moments bien-être.


Pourquoi ne pas leur permettre de réaliser des courtes séances de Sophrologie au cours de la journée pour reprendre des forces et se ressourcer. Vous pouvez également leur proposer des séances de Pilates, de Yoga, etc.

6 vues0 commentaire